Votre panier est vide  Votre compte

La Tradition

La Tradition idéologique cléricale est bâtie comme un ordre immuable créé par Dieu le Père reposant sur le Roi et l'Eglise. Elle utilise les récits symboliques pour valider historiquement et pour légitimer la hiéarchie sociale de la féodalité,puis de la royauté absolue (noblesse , haut clergé )

Naf 1098 51

Profession de Foi

---Nous croyons qu'il existe un seul Dieu, qui  est esprit . Qu'il a créé l'univers.   Que l'homme a une âme qui est esprit; que cet âme est immortelle.    Que l' homme doué d'ntelligence et de raison est libre .   Que l'homme  naît pur et sans tache; qu'il est destiné à une autre vie qui sera sans fin.   Que l'homme   a des devoirs à remplir envers Dieu,envers lui-même, envers son semblable,et envers la société. Ses principaux devoirs envers Dieu sont :  de l'adorer, de l'aimer,de prier .-L'adorer,c'est-à-dire de reconnaître son souverain domaine sur lui et sur tout ce qui existe. L'aimer,parce qu'il est notre bienfaiteur, que nous tenons tout de lui,parce qu'il est doué de toutes les perfections . Prier, comme pouvant seul nous accorder ce dont nous avons besoin, soit pour la vie du corps, soit pour le perfectionnement de notre âme. - Ses principaux devoirs envers lui-même sont : 1° de se respecter soi-même ; de respecter sont corps comme chef-d'oeuvre de la puissance divine; de respecter son âme comme image de Dieu par la raison et les facultés dont elle est douée.- 2° de veiller à la conservation de sont corps. - 3° de développer les facultés de son âme. Nous croyons que toutes  les actions de l'homme sont des actes de religion lorsqu'elles sont en harmonie avec les lois de la nature. Ses devoirs envers sont semblable sont de respecter sa personne comme créature faite à l'image de Dieu ; de ne jamais violer ses droits de propriété ; de ne lui faire aucune injure; de supporter ses défauts;de lui pardonner ses torts quelque graves qu'ils soient ; de l'aimer comme un autre lui-même,de le secourir dans ses besoins. - Ses devoirs envers la société sont de contribuer,suivant sa capacité et ses moyens,au bien général et de s'abstenir de tout ce qui pourrait troubler l'ordre et la paix publique. 

Profession de Foi (suite)

- Nous croyons au Mystère de la "Sainte Trinité ". (le Père est l'intelligence divine,le Fils est la volonté divine, le Saint Esprit est l'amour divin )---Nous croyons que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. --Nous croyons que la Bible est une promulgation complète de la loi naturelle, et qu'elle contient toutes les règles et et les maximes de la perfection humaine.--- Nous admettons sept sacrements (baptême-confirmation-eucharistie-pénitence-extrême onction-ordre-mariage )     Nous ne reconnaissons pas à l'autorité religieuse le pouvoir de créer des lois et des dogmes sous peine de péché mortel. ---Nous croyons qu'il est libre a un prêtre ou à un évêque de contracter mariage.---Nous regardons comme des actes d'intolérance coupables les excommunications,les interdits, les censures, les refus des sacrements et de sépulture.---Nous croyons que les Saints peuvent intercéder pour nous près de Dieu.

Saint Ignace d'Antioche ( mort en 107 )

4208513651 e419132b7a 2 1

Saint Ignace, évêque, deuxième successeur de saint Pierre à Antioche, sans doute un converti, est condamné à mort sous le règne de l'empereur romain Trajan. Enchaîné, il est conduit avec d'autres chrétiens jusqu'a Rome., pour y être dévoré par les bêtes devant la foule. Or saint Ignace écrit des lettres durant ce long voyage. Il les adresse à diverses Eglises dont celle de Rome. Dans celle aux Romains, il écrit ces lignes admirables : " Jamais je ne retrouverai pareille occasion d'aller à Dieu. Que je devienne la proie et la nourriture des bêtes !  C'est par elles qu'il me sera donné d'aller jusqu'à Dieu. Oui je suis le blé de Dieu. Que je sois donc moulu par les dents des bêtes pour devenir le pur pain du Christ. "

Réflêxion sur la prière

Quand l'homme prie avec constance, avec foi et qu'il cherche à se purifier dans la soif active de la pénitence, il peut lui arriver de s'entendre dire intérieurement ce que le réparateur dit à Céphar: " tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon église et les portes de l'enfer ne prévaudront jamais contre elle "

Date de dernière mise à jour : 10/03/2018

×